recherche sur le site avec Google

SIEHM: Faible participation algérienne


«Pas question pour une garantie d'une année pour tout achat de matériel ou équipement médical ». C'est ce qu'a déclaré le ministre de Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Saïd Barkat, lors d'un point de presse animé, hier, au Salon des expositions de la Safex, à Alger. Son allocution était prononcée à l'occasion de l'ouverture du salon international de l'Équipement hospitalier et médical. Selon Barkat, la garantie prévue pour ces achats, est actuellement d'une année, va se prolonger à 3 ans. «Nous voulons des matériels robustes et nous sommes exigeants en matière de qualité. Nous n'achèterons pas un équipement d'une valeur de 1 milliard de centimes pour une garantie d'une année », précisera- t-il. Il soulignera, en outre, que ces équipements sont destinés à alimenter 3 000 structures hospitalières à travers le pays. Le ministre indiquera, néanmoins, que l'Algérie est ouverte pour un partenariat avec le marché mondial pour non seulement assurer des produits de qualité mais également garantir la disponibilité des pièces de rechange ainsi que les techniciens à même d'assurer le bon fonctionnement et la maintenance de l'appareil. Barkat vise plus loin à travers l'implication d'un million d'étudiants algériens dans cette technologie qui, selon lui, nous dépasse. «Nous allons introduire la formation de maintenance pour nos étudiants », soulignera- t-il. Pour rappel, le salon auquel prennent part 50 entreprises représentant 200 marques se poursuivra jusqu'aprèsdemain. Des pays comme la Suisse, la France l'Allemagne ou les États-Unis y participent dans les domaines de l'imagerie, de l'exploration médicale, des équipements de laboratoires et dentaires... Quant à la participation nationale, elle est très timide puisque se limitant au mobilier (lits et armoires). L'objectif du salon qui coïncide avec la Journée mondiale de la santé est de proposer aux professionnels de la santé les équipements nécessaires. Par ailleurs, le ministre soulignera à l'occasion l'importance d'un urbanisme qui tienne compte de la santé du citoyen. Barkat qui a présidé l'ouverture de la Journée mondiale de la santé sous le thème «L'extension urbaine et la santé», a indiqué lors d'une rencontre organisée à l'Institut national de santé publique (INSP) que « l'Algérie s'apprête à construire 2,5 millions de logements ainsi que d'autres infrastructures d'où la nécessité de respecter les normes de construction à même de préserver la santé du citoyen ». L'extension urbaine doit être humanisée, ajoutera-t-il, insistant sur l'impératif d'améliorer les conditions de santé du citoyen notamment au niveau des agglomérations populeuses.

 

Par Sofiane Habarek
Le Courrier d'Algérie édition du 08-04-2010

Météo du jour

Aujourd'hui:
Clair.Clair
Bas 21░C maximum 31░C Risques de précipitations 2%


Prévisions Météo


6  Utilisateur(s) en ligne 


SIEHM 2011


Semaine Cubaine